Language switcher

Social Icons

Text Resize

BrowseAloud

De nouveaux investissements dans les Centres d'accès aux services de santé pour les Autochtones aux soins de santé donneront d’excellents rendements

TORONTO, le 3 avril 2013 – L’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement provincial concernant de nouveaux investissements dans 17 projets d’immobilisations dans des Centres de santé communautaire (CSC) et des Centres d'accès aux services de santé pour les Autochtones (CASSA) en Ontario signifie que des milliers de personnes de plus auront accès à des modèles de soins primaires qui ont un effet sur la santé de la population, réduisent les disparités en santé et atténuent les pressions qui pèsent sur le reste de notre système de santé.

« Les CSC et les CASSA gardent les gens – et les collectivités où ils vivent – en santé et forts », a affirmé Adrianna Tetley, la directrice générale de l’Association des centres de santé de l’Ontario qui représente 105 organismes de soins de santé gérés par la communauté dans l’ensemble de la province. « Les investissements faits aujourd’hui produiront un excellent rendement demain, ce qui évitera de dépenser de plus grosses sommes d’argent pour le traitement et les soins des maladies. »

Madame Tetley a également fait remarquer que, comme les CSC et les CASSA ciblent les populations dont la santé est le plus à risque, « c’est également un investissement dans une société plus juste, conformément à la promesse de la première ministre Wynne ».

Adrianna Tetley prononçait une allocution lors d’un événement organisé au carrefour de Jamestown, un satellite du CSC de Rexdale, un des 13 établissements de CSC qui auront dorénavant les fonds nécessaires pour améliorer et agrandir leurs installations. D’autres annonces de projets d’immobilisations sont faites aujourd’hui au CSC de Niagara Falls et au CSC Quest à St. Catherines.

Les CSC se distinguent des autres modèles de soins primaires parce qu’ils réunissent sous un même toit services médicaux et services de promotion de la santé et de développement communautaire. Et comme ils axent leur activité sur les déterminants sociaux de la santé, les CSC sont particulièrement efficaces pour servir des populations qui ont traditionnellement fait face à des obstacles dans l’accès aux services de santé.

L’ACSO accueille également avec plaisir l’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement concernant l’investissement dans l’amélioration et l’agrandissement des installations de quatre CASSA ontariens. Les CASSA offrent un alliage de guérison traditionnelle, de soins de santé primaire, de programmes culturels, de programmes de promotion de la santé, d’initiatives de développement culturel et de services de soutien social aux communautés des Premières Nations, des Métis et des Inuits.

« Les CSC comme les CASSA peuvent jouer un rôle important et positif en permettant au nouveau Plan d’action de la province de faire de l’Ontario l’endroit le plus sain dans le monde pour grandir et vieillir », a conclu madame Tetley. Nous espérons que ce n’est que le début d’une série de mesures visant à accroître l’accès aux modèles gérés par la communauté qui font un si bon travail de promotion de la santé et du mieux-être pour tous. »

Pour plus d’information sur les CSC, veuillez cliquer ici.

Source : Sofia Ramirez, 647-278-7926.

www.aohc.org ou suivez-nous sur Twitter @AOHC _ACSO

Dimanche, Juin 30, 2013
health