Language switcher

Social Icons

Text Resize

BrowseAloud

Modèle de santé et de bien-être

Modèle de santé et du bien-etre

 

L’Alliance pour des communautés en santé a mis au point un Modèle de santé et de bien-être reposant sur des données probantes afin d’orienter la prestation des soins primaires.

Ce modèle définit la santé de la même manière que l’Organisation Mondiale de la Santé :
« La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

Comme l’Organisation Mondiale de la Santé, notre objectif est de parvenir à une meilleure santé pour tous. Pour atteindre cet objectif, notre modèle fait avancer le changement transformateur pour les personnes et les communautés qui se heurtent à des obstacles à l’atteinte d’une bonne santé.

Principes directeurs

Lorsqu’un centre adopte notre modèle, il s’engage à respecter les principes directeurs suivants :

Des soins primaires de la plus haute qualité qui soit, centrés sur les personnes et sur la communauté
Nous nous engageons à l’amélioration continue de la qualité des services et des programmes en déployant tous les efforts nécessaires pour répondre aux besoins propres aux personnes et aux communautés que nous servons.

Équité en santé et justice sociale
Nous concevons des services et des programmes visant à réduire les disparités et les inégalités en matière de santé. Nous préconisons également une politique publique saine et nous nous opposons aux pratiques inéquitables et aux préjugés qui nuisent à la santé de la population.

Vitalité et appartenance communautaire
Nous travaillons en partenariat avec les membres de la communauté pour bâtir des collectivités sécuritaires et bienveillantes où tout le monde est valorisé et se sent chez lui.

Les attributs de notre modèle

Planification fondée sur les besoins de la population
Les centres visent à améliorer la santé et le bien-être de toute la population dans la zone desservie. Ils évaluent les besoins de leurs segments démographiques et élaborent des plans d’action pour y répondre.

Approche fondée sur le développement communautaire
Les centres collaborent avec les membres de la communauté pour élaborer des solutions qui favorisent une vie saine, par exemple : des jardins communautaires, des projets de logements abordables et des campagnes de mobilisation citoyenne qui permettent aux membres de la communauté de participer activement à la prise de décisions concernant les politiques publiques.

Des efforts concentrés sur les déterminants de la santé
Les centres atténuent l’impact des nombreux déterminants non médicaux de la santé. Par exemple, pour servir les personnes confrontées à des défis socioéconomiques, les centres offrent des ressources comme des tickets de transport en commun pour se rendre à des rendez-vous chez le médecin, des conseils sur la façon d’obtenir un emploi ou d’accéder aux services sociaux et aux groupes d’entraide. Les centres préconisent également des politiques publiques saines qui permettent aux gens d’accéder à un environnement sain et de pouvoir se permettre d’autres nécessités de la vie.

Interprofessionnel, intégré et coordonné
L’adhésion à des équipes interprofessionnelles va bien au-delà des prestataires cliniques pour englober des agents de promotion de la santé, des travailleurs sociaux, des intervenants sur le terrain et des agents de développement communautaire. Les équipes collaborent avec un large éventail de fournisseurs de soins primaires, ainsi que d’autres volets du système de santé et de services sociaux.

Pratiques anti-oppression et sécuritaires sur le plan culturel
Les centres reconnaissent que de nombreuses populations se heurtent à une discrimination qui porte atteinte à leur santé et à leur bien-être. Ils s’assurent que leur personnel reçoive une formation continue sur la lutte contre l’oppression et les pratiques sécuritaires sur le plan culturel.

Accessibilité
La priorité est d’offrir un accès adéquat à tout le monde, peu importe qui ils sont et où ils vivent. L’accessibilité exige de briser toutes les barrières raciales, culturelles, linguistiques, physiques, sociales, économiques, juridiques et géographiques qui empêchent la population d’avoir accès aux services de santé.

Communaucentrisme et gouvernance communautaire
À partir de ce qu’ils apprennent grâce à toute une gamme de consultations, les centres réorientent constamment leurs services pour répondre à l’évolution des besoins des communautés. Le communaucentrisme est renforcé par un autre trait caractéristique du modèle : la gouvernance communautaire. Ce sont les membres de la communauté qui fixent l’orientation stratégique du centre qui les sert.

Responsabilité et efficacité
La gouvernance communautaire assure également la reddition des comptes des centres à leurs communautés et à leurs bailleurs de fonds. De plus, les centres élaborent et appliquent des indicateurs pour la production de rapports afin que les bailleurs de fonds puissent suivre leur performance par rapport à l’efficacité et à l’efficience.

 

health