Language switcher

Social Icons

Text Resize

BrowseAloud

Le changement transformateur en action

Vers le meilleur état de santé et de bien-être possible pour tout le monde

Dans la première semaine de décembre, la Loi donnant la priorité aux patients est entrée en vigueur en Ontario. Aux termes de la Loi, « la promotion de l’équité en matière de santé ainsi que le développement et le déploiement de stratégies de promotion de la santé » s’ajoutent au mandat des 14 réseaux locaux d’intégration des services de santé de l’Ontario. Pour mieux imaginer ce mandat en action dans les soins primaires, nous vous présentons des témoignages sur les programmes de promotion de la santé et les initiatives de promotion de l’équité en santé des centres membres de l’ACSO un peu partout dans la province.

Des décennies de colonialisme et d’oppression ont fait peser un terrible fardeau sur la santé et le bien-être des Autochtones. Beaucoup d’entre eux souffrent de dépression, d’anxiété ou de maladies chroniques; dans certaines communautés, le diabète de type 2 a atteint des proportions épidémiques.

CSC l'Estrie

Le 6 novembre 1986, le gouvernement provincial de l’Ontario a adopté la Loi sur les services en français. Cetteloi confère aux francophones le droit de recevoir des services du gouvernement provincial en français, notamment dans les 26 régions désignées.

Lors d’une conférence nationale commémorant le 50e anniversaire de l’assurance-maladie il y a quelques années, j’ai eu la chance d’être assis à la même table qu’un couple âgé, qui avait fait partie d’une poignée de médecins qui sont sortis des rangs pour appuyer la vision des soins publics au Canada de Tommy Douglas. Lorsqu’on leur a demandé pourquoi ils ont agi ainsi, leur réaction immédiate a été : « C’était la bonne décision à prendre. » Je n’avais aucune idée des représailles qu’ils ont dû subir de la part de leurs collègues. Une hostilité, faut-il le préciser, qui persiste malheureusement aujourd’hui.

Des participants au programme Guys Can Cook roulent de la pâte à pizza avec un étudiant-chef du collège George Brown, au CSC Four Villages, en 2015.

Donnez à un jeune un cours magistral de nutrition, et il pourrait bien l’oublier le jour même. Montrez-lui à cuisiner des repas nutritifs qu’il aime manger et partager avec des amis, et ces leçons pourraient bien durer toute sa vie. Impliquer le jeune dans la manière dont le cours se donne? Vous créez chez lui une motivation et un mieux-être à long terme. C’est le principe qui anime la promotion de la santé dans les sept centres de santé communautaire de Toronto à offrir un programme intitulé Guys Can Cook! (GCC).

Soucieux d’accorder la priorité aux personnes et aux communautés, les membres de l’ACSO mobilisent la clientèle à chaque étape de la planification, de l’élaboration et de l’évaluation des services et programmes de promotion de la santé et du bien-être. Pour ce faire, les membres de l’ACSO sont aussi régis par des représentants du milieu, ce qui les distingue des autres éléments du système de soins primaires de l’Ontario.

Le Centre de santé communautaire (CSC) de Nipissing Ouest célèbre un jalon important : l’inauguration de son nouvel édifice dans une ancienne école. Ce centre bilingue est l’un parmi une vingtaine de centres membres de l’ACSO qui offrent des services en français aux Franco-Ontariens de toute la province. Le CSC de Nipissing Ouest sert les personnes et les communautés de Sturgeon Falls depuis 2010, mais jusqu’à récemment, il était situé dans l’ancien hôpital local.

Dans le discours du Trône du 12 septembre, la première ministre Wynne a réitéré l’engagement de son gouvernement envers les carrefours communautaires, affirmant qu’ils « facilit[e]nt l’accès aux programmes sociaux, éducatifs, culturels, récréatifs et de santé ainsi qu’aux services qui enrichissent la vie communautaire. » Or, créer un carrefour, et faire en sorte qu’il serve la communauté de la manière la plus efficace possible, n’est pas une mince tâche. Comment les collectivités ontariennes peuvent-elles être plus nombreuses à y arriver?

Community Health and Wellbeing Week

Bienvenue au nouveau blogue de l’Association des centres de santé de l’Ontario : « Le changement transformateur en action ». Nous commençons par demander : pourquoi le débat public sur le système de santé de l’Ontario est-il tellement concentré sur les médecins et combien ils sont payés pour fournir des services aux patients? Si vous pensez vous aussi qu’il faut changer la conversation, joignez-vous à notre blitz provincial dans les médias sociaux en faveur du changement.

Pages

health