Language switcher

Social Icons

Text Resize

BrowseAloud

Séances d'apprentissage

  • Défendre l’équité en santé et la justice sociale – Interventions qui font progresser les droits de la personne et qui éliminent les obstacles systémiques à une bonne santé.
  • Stratégies de transformation du système – Création de systèmes mieux adaptés et renforcement du leadership pour promouvoir la santé de la population et résoudre les problèmes complexes qui affectent la santé communautaire et le bien-être.
  • Faire progresser les services et les programmes axés sur la personne et sur la communauté – Initiatives, outils et tactiques qui placent les besoins des individus, des familles et des communautés au cœur de la planification, de l’amélioration et de la prestation des services.
  • Santé mentale et toxicomanie – Élargissement de l’accès aux services en mettant l’accent sur les approches globales de réduction des méfaits et sur la création de partenariats et de réseaux.
  • Créer des équipes multidisciplinaires hautement efficaces – Stratégies qui améliorent l’accès, renforcent l’efficacité, la collaboration et le leadership pour obtenir des résultats équitables en matière de santé.
  • Vérité et réconciliation – S’attaquer au racisme et réduire les disparités en matière de santé pour les peuples autochtones, créer de nouveaux systèmes et de nouvelles structures qui respectent le droit à l’autodétermination et à l’autonomie dans la prestation des services.
  • Démonstration de valeur et d'impact – Innovations et initiatives d’amélioration de la qualité fondées sur le recueil, l’analyse et la mobilisation de l’information pour démontrer l’amélioration de la  santé de la population et fonder les décisions sur des données probantes en matière de pratiques et de politiques.
  • Maximiser la gouvernance communautaire – Renforcer le rôle de chef de file des conseils communautaires dans la transformation du système de santé.

 

Défendre l’équité en santé et la justice sociale

A4 – Usure au combat contre le racisme : reconnaître et traiter les traumatismes du racisme et de la discrimination sociale
L’usure au combat contre le racisme est une affection observée chez les personnes racialisées aux prises avec la discrimination et le racisme permanents. Les chercheurs affirment que les symptômes sont similaires à ceux des victimes de traumatismes ayant reçu un diagnostic de syndrome de stress post-traumatique (SSPT), mais beaucoup de personnes en situation d’usure au combat contre le racisme ne réalisent même pas que les traumatismes liés au racisme sont à l’origine de leur maladie. Se borner à traiter les symptômes n’est pas efficace. Donc, quelles questions les prestataires de soins de santé peuvent-ils poser aux patients afin de déterminer s’ils souffrent de symptômes causés par un racisme sous-jacent? Cette séance proposera des moyens utiles d’évaluer les traumatismes que le racisme et la discrimination sociale infligent aux populations racialisées, et un aperçu des moyens de ménager un espace sécuritaire et thérapeutique pour que les patients se confient sur leurs expériences et leur santé mentale.

Présentateur : Tapo Chimbganda, conseiller clinique, CSC Wellfort Bramalea
Public cible : Tous les publics

 

A11 – Prendre l’initiative : explorer les besoins des jeunes LGBTQ 
Grâce à l’Initiative des jeunes LGBTQ, Planned Parenthood Toronto travaille à améliorer l’accès aux services de soutien LGBTQ et à renforcer le secteur des jeunes LGBTQ à Toronto. Entre septembre 2015 et janvier 2016, 259 jeunes et 20 fournisseurs de services ont participé à l’évaluation des besoins de l’Initiative des jeunes LGBTQ pour partager les expériences et les défis auxquels sont confrontés les jeunes LGBTQ. Dans cette séance, le personnel et les membres du Comité consultatif des jeunes de l’Initiative des jeunes LGBTQ partageront les résultats de cette évaluation des besoins et discuteront des moyens dont elle oriente la programmation et le marketing social. Les participants seront encouragés à explorer la manière dont cette initiative pourrait influencer leur propre travail auprès des jeunes LGBTQ.

Présentateur : Anna Penner, coordonnatrice de la recherche et de la programmation pour l’Initiative des jeunes LGBTQ, Planned Parenthood Toronto
Publics cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Gestionnaires de programme

 

B5 - Le recours aux audiences communautaires sur la vérité dans la lutte contre la pauvreté et pour l’équité : comment elles fonctionnent et leçons retenues (Présentation disponible en anglais seulement)
Il s’agit d’un atelier expérientiel interactif qui mettra les participants au défi d’explorer leur compréhension de l’équité et de pauvreté et les approches à cet égard. La séance examinera les audiences communautaires sur la vérité, et comment elles peuvent fournir une occasion de compréhension plus profonde de l’injustice et de l’inégalité tout en démontrant une approche systémique de la réconciliation. Grâce à des discussions en petits groupes, des présentations vidéo et le partage de témoignages, les participants seront sensibilisés aux difficultés d’établir des relations sociales liées à la pauvreté et à l’équité et pourront accroître leur capacité de tenir des audiences de vérité qui influencent les politiques publiques. Les participants apprendront le processus étape par étape d’animation des audiences communautaires sur la vérité, y compris les méthodes éprouvées pour recueillir l’information, où envoyer les données et comment obtenir de l’aide pour mener les audiences. Les animateurs de l’atelier partageront également les enseignements précis de la phase I des audiences communautaires sur la vérité portant sur la pauvreté et l’équité à Hamilton.

Présentateurs : Denise Brooks, directrice générale, CSC du noyau urbain de Hamilton; Tibor Lukacs, conseiller, CSC du noyau urbain de Hamilton
Public cible : Tous les publics

 

C5 – Pourquoi les jeunes Noirs : élaborer des politiques publiques, procédures et programmes fondés sur l’équité en santé et la lutte contre l’oppression
Cette séance examinera l’élaboration de politiques et de pratiques de lutte contre l’oppression et le racisme, tout en proposant des conseils pratiques, des outils et des programmes pour la promotion de l’équité en santé. De plus, la stratégie particulière utilisée pour favoriser la participation des jeunes Noirs dans la communauté Jane et Finch de Toronto sera explorée. Les présentateurs mettront en évidence les succès du programme collaboratif inspiré par l’art, Freedom Friday, mis au point par le CSC Black Creek avec des partenaires communautaires en réponse à la faible participation des jeunes Noirs. Cet atelier sera utile à tous ceux et celles qui cherchent à lancer des conversations sur l’équité en santé avec des partenaires communautaires en vue de l’élaboration de politiques publiques, de procédures et de programmes pour mieux servir les personnes qui font face à des obstacles liés au racisme et à la discrimination.

Présentateurs : Joesiann Nelson, directrice de la Promotion de la santé et des Services communautaires, CSC Black Creek; et Kofi Frempong, agent de santé communautaire, CSC Black Creek 
Public cible : Tous les publics

 

C6 – Emploi précaire et santé : renforcement des capacités pour promouvoir le travail décent et le bien-être sur les lignes de front (Présentation disponible en anglais seulement)
Un ensemble solide de données probantes confirme le lien entre l’emploi précaire et la détérioration des résultats socio-économiques et sanitaires. Access Alliance a mené un projet communautaire avec six CSC partenaires de Toronto, en étroite collaboration avec les défenseurs du travail décent et du salaire équitable, pour mettre au point des ateliers destinés aux fournisseurs de services de première ligne favorisant le changement organisationnel et le renforcement des capacités. Le premier atelier de 45 minutes permettra d’améliorer les connaissances des fournisseurs sur les impacts néfastes sur la santé du travail précaire, et les étapes pour dépister, ajuster les risques et défendre les droits les travailleurs précaires. Par la suite, une analyse de cas de 45 minutes en petits groupes engagera les fournisseurs dans des discussions sur le traitement des conditions précaires que subissent les clients.

Présentateurs : Fatima Mussa, coordonnatrice de projet, Access Alliance Multicultural Health and Community Services; Tracey Jastinder Mann, coordonnatrice de la recherche et du plaidoyer, Decent Work and Health Network
Public cible : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes

 

D4 - Le village communautaire Ubuntu : mobiliser les aînés grâce à l’engagement communautaire
Ubuntu est un mot dérivé de la langue zouloue d’Afrique du Sud qui signifie « Je suis qui je suis grâce à ce que nous sommes tous ». En 2012, le CSC TAIBU a présenté le programme Ubuntu en tant que cadre pour mobiliser les adultes plus âgés. Ubuntu a transformé la manière dont le CSC TAIBU organise des programmes, dialogue avec les membres de la communauté, partage la responsabilité collective et favorise le leadership communautaire. Cette séance présentera au public le modèle du village communautaire Ubuntu, qui a touché 3000 adultes, et est régi par un conseil d’aînés représentant la communauté. La séance fera ressortir l’impact du modèle sur la promotion des liens significatifs, qui facilite l’accès aux services médicaux et sociaux, favorisant les activités communautaires qui améliorent le bien-être, et la mobilisation de ressources et de services à domicile pour les personnes âgées.

Présentateurs : Tony Jno Baptiste, gestionnaire de programme, Centre de santé communautaire TAIBU; Kareen Marshall, coordonnatrice du programme Ubuntu, Centre de santé communautaire TAIBU
Public cible : Tous les publics

Haute de la page

 

Stratégies de transformation du système

A5 - Ménager une place à l’équité en santé : explorer les obstacles et les possibilités pour que les CSC revendiquent des changements aux politiques publiques (Présentation disponible en anglais seulement)
L’an dernier, Rebecca Cheff, de l’Institut Wellesley, a interviewé les directeurs généraux des CSC de Toronto sur les moyens qu’ils utilisent pour revendiquer de meilleures politiques publiques visant à améliorer l’équité en santé des clients et des communautés. Ces administrateurs ont décrit un large éventail d’activités de plaidoyer sur les déterminants sociaux de la santé : logement sûr et abordable, racisme et emploi précaire au niveau du quartier, municipal, provincial et fédéral. Au cours de cette séance, elle partagera des idées issues de ce projet de recherche appliquée sur les obstacles et les occasions qui attendent les CSC dans leur travail de plaidoyer. Les participants seront également invités à partager leurs propres récits, expériences et idées sur les mesures à prendre en tant que CSC pour défendre l’équité en santé et la justice sociale en Ontario.

Présentateur : Rebecca Cheff, coordonnatrice et chercheuse junior, Wellesley Junior Fellowship, Wellesley Institute
Public cibles : Haute direction; Gestionnaires de programme; Membres de conseils d’administration

 

A6 - L’impact social et économique des carrefours, tables de situation et plus encore (Présentation disponible en anglais seulement)
Comme l’un des carrefours communautaires bien établis de l’Ontario avec 20 organismes de santé et de services sociaux colocalisés et 25 autres services fournis sur place chaque mois, Langs prépare le terrain pour mesurer les impacts clés de son centre communautaire sur les populations qu’il dessert dans une perspective de bien-être. Misant sur le travail fructueux de l’organisation avec les partenaires communautaires, cette présentation décrira trois évaluations des résultats innovants dans la région de Waterloo (le modèle de carrefour, un projet pilote de chiropraticiens et la table de connectivité/situation), décrivant le processus de développement, de l’expérience aux résultats – au niveau du système, de la communauté, des partenaires, fournisseurs et clients. Les présentateurs discuteront aussi des possibilités et de la réplicabilité de ces initiatives, axées sur la fourniture des bons soins au bon endroit.

Présentateurs : Bill Davidson, directeur général, Langs; et Kerry-Lynn Wilkie, directrice du Maillon santé, Langs
Public cible : Tous les publics

 

A7 - Fourniture de programmes adaptés aux réalités culturelles grâce à une collaboration et un partenariat efficaces 
En 2014, le CSC Women’s Health in Women’s Hands lançait The Wellness Connection en collaboration avec le Centre de santé Sherbourne, Le Centre canadien pour les victimes de la torture et le Centre de toxicomanie et de santé mentale. Dans cette séance, les participants en apprendront davantage sur le partenariat Wellness Connection, ainsi que des stratégies efficaces pour la prestation de programmes adaptés aux réalités culturelles et la collaboration interinstitutions pour améliorer l’accès aux services pour les populations immigrantes, réfugiées et racialisées.

Présentateur : Raelene C. Prieto, M. Éd., psychothérapeute autorisée, thérapeute en santé mentale, CSC Women’s Health in Women’s Hands 
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Décideurs; Gestionnaires de programme

 

A12 - Intégration de la physiothérapie aux soins primaires dans les centres de santé communautaire du RLISS du Centre-ville de Toronto au niveau du système de santé local (Présentation disponible en anglais seulement)
Le système de santé de l’Ontario subit des changements importants, y compris un virage délibéré des ressources et des services vers le milieu communautaire, la réforme des soins primaires et l’amélioration de l’expérience globale du patient. Ce changement façonne aussi les services de physiothérapie en Ontario. Cette séance expliquera le contexte provincial et local (RLISS du Centre-ville de Toronto) des récents investissements en physiothérapie dans les soins primaires. Les présentateurs aborderont aussi : 1. Le cadre qui régit les services de réadaptation communautaire mis à l’essai par le RLISS du CT. 2. Le modèle de soins et cadre d’évaluation de la physiothérapie créés et adoptés par les CSC du RLISS du CT. 3. La stratégie de mise en œuvre et les résultats à ce jour. 4. Les enseignements tirés du point de vue des fournisseurs et des patients.

Présentateurs : Chris Sulway, conseiller principal, Gestion de la performance, RLISS du centre-ville de Toronto; Kasia Filaber, directrice, Services cliniques, Four Villages Community Health Centre; et Emily Stevenson, chef de projet, Physiothérapie, Four Villages Community Health Centre
Thème : Stratégies de transformation du système
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Administration de la gestion du programme

 

B9 - Un chemin moins fréquenté : travailler en collaboration dans la communauté (Présentation disponible en anglais seulement)
Le Réseau inter-organisationnel Lawrence Heights est un réseau bénévole composé de plus de 40 organismes, résidents et groupes communautaires qui desservent trois communautés distinctes. Le Réseau a pour but de resserrer les liens entre les résidents et les organismes qui travaillent ensemble pour répondre aux besoins de la communauté. Unison est un membre actif du réseau depuis sa création il y a 10 ans. Dans cette séance, le personnel et les dirigeants communautaires de Unison Health and Community Services aborderont les avantages et les défis généraux de la collaboration pour résoudre les problèmes communautaires, mettant en évidence leurs expériences de travail au sein du réseau. Les présentateurs partageront aussi des témoignages sur l’inclusion et la manière d’intégrer l’équité dans les partenariats.

Présentateurs : Maleda Mulu, agente de promotion de la santé, Unison Health and Community Services; et Kaydeen Bankasingh, Soutien administratif pour le réseau communautaire, Unison Health and Community Services
Public cible : Tous les publics

 

B11 - Edgewest : un nouveau modèle de fourniture des soins sans obstacle à l’accès (Présentation disponible en anglais seulement)
EdgeWest offre des soins intégrés : soins primaires, soins de santé sexuelle et génésique, ressources en santé mentale et en toxicomanie pour les jeunes de 13 à 29 ans vivant à Toronto-Ouest. La plupart des services sont sans rendez-vous et sont coordonnés entre plusieurs organisations pour répondre aux besoins des jeunes en matière de soins complexes. Cette présentation portera sur le concept, les valeurs clés et les premières étapes du développement de ce nouveau modèle de prestation de soins de santé, qui a reçu le prix de l’ACSO pour le changement transformateur l’an dernier. Alors qu’EdgeWest amorce sa deuxième année d’exploitation, les présentateurs feront aussi le point sur la situation. Le nombre de clients est en constante augmentation et il y a un besoin évident de développer le volet dotation en personnel. Si l’expansion sur le site d’origine est un besoin clair et un engagement partagé par les partenaires, la reproduction du modèle EdgeWest dans d’autres quartiers de Toronto recèle aussi un grand potentiel.

Présentateurs : Sarah Hobbs, directrice générale, Planned Parenthood Toronto; et Kim Fraser, directrice générale, Davenport-Perth Neighbourhood and Community Health Centre. 
Public cible : Tous les publics

 

C9 - HANS KAI : un programme régi par la communauté qui permet aux gens de prendre en mains leur propre santé (Présentation disponible en anglais seulement)
Élaboré et présenté par NorWest Co-op Community Health et disponible partout au Canada, HANS KAI est un programme novateur qui va au-delà de l’accent sur le changement de comportement individuel et prend en compte l’importance de la communauté dans la création d’un milieu propice à une meilleure santé. Le programme y parvient en donnant aux membres l’autorité nécessaire pour former des groupes semi-structurés qui leur permettent de suivre des indicateurs de santé précis, tout en favorisant la saine alimentation et l’activité physique régulière. Non seulement les participants à la séance comprendront-ils la nature du programme et sa mise en œuvre, mais ils entendront aussi des témoignages de participants sur la manière dont le programme HANS KAI a amélioré leur santé et leur bien-être.

Présentateurs : Michelle Kirkbride, coordonnatrice du développement communautaire, NorWest Co-op Community Health; et Mike Sadlowski, spécialiste en promotion de la santé, NorWest Co-op Community Health
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Décideurs; Gestionnaires de programme; Membres de conseils d’administration

 

C10 - Le Réseau de soins palliatifs de l’Ontario : améliorer l’accès à des soins palliatifs de haute qualité (Présentation disponible en anglais seulement)
Cette séance mettra en évidence la manière dont le Réseau de soins palliatifs de l’Ontario, un partenariat entre les intervenants communautaires, les fournisseurs de services de santé et les planificateurs du système de santé, est en train de transformer les soins palliatifs en établissement en Ontario. Ce sera l’occasion de discuter de ce qui doit être fait du point de vue des fournisseurs de soins cliniques/de santé, des patients, des familles et des soignants pour donner d’excellents soins palliatifs en Ontario.

Présentateurs : Bill MacLeod, directeur général du RLISS de Mississauga Halton et coprésident de l’exécutif de surveillance du Réseau de soins palliatifs de l’Ontario, RLISS de Mississauga Halton; et Melody Boyd, coresponsable clinique provinciale du Réseau de soins palliatifs de l’Ontatio et de Simcoe Nord Muskoka
Public cible : Tous les publics

 

C11 - Une évolution de l’alimentation : un récit de renforcement des capacités communautaires
Étant un centre de santé communautaire qui offre des programmes et des services ciblés aux Noirs d’origine afro-caribéenne et d’autres personnes racialisées, le CSC TAIBU a travaillé en amont pour améliorer la capacité de la communauté à répondre aux besoins en matière de sécurité alimentaire. À partir d’un cadre dirigé par la communauté, le centre a mis au point ses pratiques dans le travail avec la nourriture pour traiter l’isolement social par l’échange intergénérationnel, des partenariats novateurs et des repas gratuits servis avec dignité. Joignez-vous aux experts qui vous feront découvrir leur démarche.

Présentateurs : Vijay Saravanamuthu, agent de santé communautaire, Centre de santé communautaire TAIBU; et Tameika Shaw, diététiste professionnelle, Centre de santé communautaire TAIBU
Public cible : Tous les publics

 

D2 - Soutenir les réfugiés syriens par le biais d’une action concertée dans les soins de santé : Réflexions, stratégies et pratiques exemplaires (Présentation disponible en anglais seulement)
Entre novembre 2015 et février 2016, plus de 16 000 réfugiés syriens sont arrivés en Ontario seulement, présentant des défis considérables pour la planification et la mise en œuvre des services de réinstallation. Simultanément, la crise des réfugiés syrienne a fourni des possibilités d’innovation opérationnelle. De nombreuses tables, nouvelles et existantes, de partenariats intersectoriels interdisciplinaires ont été mobilisées. Cette table ronde décrira les efforts d’intervention, en puisant dans les réflexions des représentants de quatre CSC : Scarborough Centre for Healthy Communities, Access Alliance Multicultural Health Community Services, Centre de santé du noyau urbain de Hamilton et Centre de santé communautaire Somerset Ouest, ainsi que des entrevues avec des informateurs clés d’organismes de Toronto, Peel et de la région de Kitchener-Waterloo. Les présentateurs partageront des données probantes sur les réussites, les défis et les pratiques exemplaires pour la mise en œuvre des services de réinstallation lorsque de grandes cohortes de réfugiés arrivent dans de courtes périodes, en mettant l’accent sur la collaboration intersectorielle interdisciplinaire.

Présentateurs : Kim Cook, vice-présidente, Santé communautaire, et responsable de la pratique professionnelle, Scarborough Centre for Healthy Communities; Sideeka Narayan, infirmière gestionnaire, programme Santé avec dignité, Access Alliance Multicultural Health and Community Services; Fatima Mussa, coordonnatrice de projet, Access Alliance Multicultural Health and Community Services; Nhlaloenhle « Nala » Ndawana, gestionnaire des soins de santé primaires, Centre de santé du noyau urbain de Hamilton; et Siffan Rahman, directrice, Centre de santé pour nouveaux arrivants d’Ottawa, Centre de santé communautaire Somerset Ouest.
Public cible : Tous les publics

 

D9 - Coordination des soins en action
Soyez des nôtres pour une séance interactive présentant la coordination des soins efficaces dans les soins primaires et dans l’ensemble du système de santé. Vous aurez l’occasion de poser des questions sur les modèles où les coordonnateurs de soins sont établis et/ou intégrés dans les soins primaires, et offrent toute l’étendue de la coordination des soins et de la circulation dans le système aux clients. Ces études de cas fourniront : des données probantes expliquant pourquoi le rôle est plus efficace lorsqu’il est fondé sur les soins de santé primaires, des conseils sur ce à quoi le rôle de coordonnateur des soins devrait ressembler, et les principes pour la généralisation de ces modèles à d’autres régions.

Thème : Stratégies de transformation du système

Haute de la page

 

 

Faire progresser les services et les programmes axés sur la personne et sur la communauté

A2 - La télémédecine et le fait de rapprocher les soins de santé du domicile : souligner une approche communautaire (Présentation disponible en anglais seulement)
Une présentation vidéo de 20 minutes mettra en évidence les réussites et les pratiques exemplaires de l’équipe de télémédecine des services de santé communautaire de Rideau. Cette initiative de quatre ans a permis la mise au point de services de télémédecine communautaires favorisant l’accès de la communauté à divers services de soins de santé dans la zone desservie de Lanark Sud, Leeds et Grenville du RLISS du Sud-Est. La vidéo met en évidence une approche de collaboration entre les divers organismes de soins de santé, l’avantage d’utiliser le personnel infirmier pour fournir un soutien clinique, et propose des commentaires de membres de la communauté qui reflètent leurs expériences personnelles. L’équipe des soins infirmiers de télémédecine sera disponible après la présentation pour répondre aux questions relatives à l’instauration d’un programme réussi au sein de votre propre organisation.

Présentateurs : Andrea Monette, Inf. aut., CTM, Services de santé communautaire Rideau; Angela Moore, Inf. pr. aut., CTM, Services de santé communautaire Rideau
Thème : Promouvoir les services et les programmes axés sur la personne et sur la communauté
Public cible : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes

 

B3 - Création d’équipes de collaboration dans l’espace de travail et au-delà: Le programme Homeward Bound (Présentation disponible en anglais seulement)
La collaboration d’une équipe ne s’arrête pas à la porte du bureau. Cette présentation factuelle comprendra le concept et la création du Homeward Bound: De sans-abri au programme communautaire au Centre de santé autochtone De dwa da dehs nye>s; le fonctionnement interne de l’équipe; et l’élargissement de la collaboration dans la communauté. Un survol de l’histoire de l’équipe et de sa démarche professionnelle sera suivi d’une discussion animée avec les membres de l’équipe sur les avantages et les défis du travail au sein d’une équipe axée sur la collaboration interprofessionnelle. Les membres de l’équipe témoigneront de leurs expériences personnelles dans le groupe, et un cercle de discussion suivra.

Présentateurs : Équipe Homeward Bound, gestionnaire de cas Housing First, intervenant de proximité, préposé au logement, agent culturel, Centre de santé autochtone De dwa da dehs nye>s
Public cible : Tous les publics

 

B7 - Projets pilotes de soins primaires en lombalgie en Ontario : améliorer l’accès et rehausser les soins (Présentation disponible en anglais seulement)
Onze millions de Canadiens de plus de 12 ans souffrent d’affections de l’appareil musculosquelettique chaque année. Trois des quatre principales causes d’invalidité au Canada sont liées au système musculosquelettique. Dans le cadre de la stratégie en matière de lombalgie du MSSLD, le projet pilote de soins primaires en lombalgie a été lancé pour que les équipes de soins primaires, comme les CSC, collaborent avec des experts du système musculosquelettique. Des sites pilotes ont principalement servi les populations de patients non assurés et/ou vulnérables. Cette séance mettra en évidence la manière dont les sites pilotes de CSC utilisent des stratégies interprofessionnelles de prise en charge de la lombalgie pour réduire l’utilisation de la douleur et des médicaments tout en améliorant la qualité de vie des patients.

Présentateurs : Marc Bisson, directeur général, Centre de santé communautaire de l’Estrie; J. Christopher Morgan, B.Sc., DC, FRCCSS©, chiropraticien, spécialiste des sports, Morgan Chiropractic & Wellness et Centre de santé communautaire TAIBU
Public cible : Tous les publics

 

B10 – Compétences alimentaires pour les familles : Leçons de 9 ans de promotion de l’alphabétisation des aliments et des choix plus sains (Présentation disponible en anglais seulement)
Le programme Compétences alimentaires pour les familles de l’Association canadienne du diabète (ACD) a un objectif clé : augmenter l’alphabétisation alimentaire et permettre aux gens de faire des choix alimentaires plus sains. En mettant l’accent sur la prévention et la prise en charge des maladies chroniques, son approche pratique fournit une alimentation saine et des compétences culinaires aux communautés confrontées à des obstacles, tels que l’insécurité alimentaire, le racisme, les barrières linguistiques et le faible statut socio-économique. Elle fait appel à un volet unique de Formation des instructeurs, dans lequel le personnel de l’ACD agit comme maîtres instructeurs pour former les animateurs communautaires locaux. Cet atelier fournira un aperçu détaillé du développement du programme, de ses principales caractéristiques et les résultats, ainsi que pour expliquer les plans d’expansion en Ontario.

Présentateurs : Jill MacDonald, instructrice principale, Compétences alimentaires pour les familles, Association canadienne du diabète; Karen Coulson, gestionnaire de programme, Compétences alimentaires pour les familles, Association canadienne du diabète 
Public cible : Tous les publics

 

C2 - Prendre le temps : susciter la participation des clients et des professionnels de la santé pour améliorer la qualité dans les organismes de soins primaires (Présentation disponible en anglais seulement)
Qualité des soins de santé Ontario et le CSC South Riverdale présenteront des exemples de premier plan, tirés de la pratique, de participation des clients et d’outils et de ressources de soutien aux activités favorisant la participation. Les experts du CSCSR décriront leur travail sur le thème « Prendre le temps de susciter la participation », afin d’amener la clientèle à prendre part à la conception et à l’évaluation communes des programmes et des services. Une discussion animée sur la façon de mobiliser les gens pour la rédaction de plans d’amélioration de la qualité passera en revue le processus de développement, les leçons apprises et l’expérience globale de coconception d’outils d’amélioration de la qualité avec les clients et les soignants. La séance se terminera par un dialogue ouvert autour des moyens de repousser les limites de la philosophie et de la pratique pour renforcer vos pratiques d’engagement des clients et des soignants.

Présentateurs : Margaret Millward, inf. aut., M. Sc. inf., spécialiste, Stratégies d’amélioration et d’adoption de la qualité, Qualité des services de santé Ontario; 
Publics cibles : Haute direction; Décideurs; Membres de conseils d’administration

 

C8 – Travailler auprès de femmes vivant avec le VIH : soins éclairés par la traumatologie (Présentation disponible en anglais seulement)
Le traumatisme est de plus en plus reconnu comme un facteur important associé à la prévalence croissante du VIH chez les femmes. Les femmes aux prises avec le VIH qui sont exposées à un traumatisme ont également tendance à avoir de moins bons résultats. Malgré la hausse des modalités de traitement efficaces, nous continuons de voir des échecs de traitement et devons donc commencer à explorer un nouveau paradigme de traitement des femmes aux prises avec le VIH. Cette séance explorera ce qu’est le traumatisme, comment il influence le cerveau et le corps, comment se manifeste de traumatisme chez les femmes aux prises avec le VIH, et comment explorer divers parcours de guérison pour les femmes afin d’améliorer les résultats.

Présentateur : Dre Jesleen Rana, médecin, Women’s Health in Women’s Hands
Public cible : Tous les publics

 

D7 - Fermes pédagogiques communautaires produisant des résultats en santé
Qu’est-ce qu’une ferme d’enseignement communautaire? Comment peut-elle promouvoir de meilleurs résultats en santé? Découvrez les bienfaits d’une ferme pédagogique communautaire dans cette présentation qui évoquera des exemples de l’Ontario et d’ailleurs. Une table ronde composée de partenaires locaux du projet examinera la ferme Guelph Youth Farm, un projet pilote mené par et au service des jeunes, à partir du projet des semences du CSC de Guelph. Les partenaires locaux du projet discuteront comment ce projet est en cours d’intégration dans les services de base du CSC de Guelph, ainsi que des outils, ressources et partenariats créatifs nécessaires pour démarrer une ferme pédagogique dans votre propre communauté.

Présentateur : Gavin Dandy, directeur coordonnateur de The Seed, CSC de Guelph
Public cible : Tous les publics

 

D8.1 – Relations en santé, communautés en santé : une approche de développement communautaire contre l’intimidation des personnes âgées (Présentation disponible en anglais seulement)
L’intimidation est souvent considérée comme un problème qui touche uniquement les enfants. Or, l’intimidation existe chez les personnes âgées et elle est considérée comme une forme de maltraitance. Il y a aussi un manque de ressources pour les personnes âgées victimes d’intimidation. Les fournisseurs de services et les locataires d’un immeuble de logements sociaux à Ottawa se sont réunis pour élaborer une réaction concertée. L’approche Relations en santé, communautés en santé était fondée sur le développement communautaire collaboratif pour intervenir face à l’intimidation des aînés. Une forte composante d’évaluation a permis de recueillir de l’information sur l’intimidation des personnes âgées, et a orienté la création d’activités de projet et de ressources propres aux personnes âgées. Cette séance présentera des pratiques fondées sur des données probantes liées à la violence à l’intimidation envers les aînés, et démontrera comment les organismes peuvent promouvoir une intervention communautaire en réponse à la maltraitance envers les personnes âgées.

Présentateurs : Andrea Reid, promotrice de la santé, Centre de santé communautaire Carlington; Ubah Hersi, agente de développement communautaire, Logement communautaire d’Ottawa
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Décideurs; Gestionnaires de programme

 

D8.2 - Réduire l’isolement chez les personnes âgées : une approche axée sur l’impact collectif (Présentation disponible en anglais seulement)
L’isolement est de plus en plus reconnu comme un facteur important affectant la santé et le bien-être. Découvrez l’approche de l’impact collectif prise par Ottawa, y compris des projets particuliers, comme Gardant les personnes âgées d’Ottawa connectées, dans lequel sept organismes partenaires ont favorisé la participation des personnes âgées confrontées à des obstacles ciblés (c.-à-d. faible revenu, ruralité, méconnaissance des langues officielles, handicaps et maltraitance). La séance abordera également le rôle des processus de partenariats, de recherche et d’évaluation éclairés par le sondage Portez-vous bien, à la fois au niveau d’un projet collectif et individuel. Il y aura aussi un examen de l’approche de développement communautaire adoptée par le CSC du Sud-Est d’Ottawa pour renforcer les réseaux dans les quartiers à faible revenu.

Présentateur : Julie Gauvin, chef de projet SSNN, Centre de santé communautaire du Sud-Est d’Ottawa 
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Gestionnaires de programme

 

D10.1 - Changer des vies grâce à l’accès aux services de santé buccodentaire (Présentation disponible en anglais seulement)
Les Ontariens à faible revenu sont 50 % moins susceptibles de recevoir des soins de santé buccodentaire que les autres résidents, ce qui entraîne une plus grande utilisation des services d’urgence et l’augmentation des coûts hospitaliers (ACSO, 2014). L’investissement du RLISS du Sud-Est dans la prévention et le traitement de la maladie buccodentaire et la capacité de traitement dans cinq CSC représente une approche avant-gardiste à l’amélioration des soins, des résultats en santé et du bien-être tout en réduisant les coûts. Dans cette séance, trois experts de CSC décriront les principaux moteurs de la réussite du programme, ainsi que les leçons apprises sur les modèles de prestation de services, le renforcement des capacités dans les centres, en démontrant un retour sur l’investissement, et l’amélioration de l’ensemble de l’expérience des clients et de leur accès aux soins interprofessionnels.

Présentateurs : Julia Swedak, directrice de la qualité et de la gestion des connaissances, CSC Gateway; Onalee Randell, directrice des services communautaires, Services de santé communautaire Rideau; Marty Crapper, directeur général, CSC Country Roads
Public cible : Tous les publics

Haute de la page

 

Santé mentale et toxicomanie

A8 - Accroître l’accès aux services de santé mentale pour les enfants et les jeunes (Présentation disponible en anglais seulement)
Le CSC Grand Bend Area souhaite accroître l’accès aux services et aux ressources en santé mentale pour les enfants et les jeunes dans sa communauté. Dans cette séance, les présentateurs discuteront des mesures qu’ils ont prises, comment ils ont surmonté les obstacles qui sont survenus, les ressources et les services innovants disponibles à la suite de l’exercice, et les partenariats qui ont été forgés tout au long de ce processus.

Présentateurs : Miranda Burgess, Dt.P., M.S.P., CSC Grand Bend Area; Sarah Flowers, RSW, promotrice de la santé/ travailleuse sociale, CSC Grand Bend Area; et Chris Lindsay, M.Éd., RSW, travailleur social, St. Clair Child and Youth Services 
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Décideurs; Gestionnaires de programme

 

B8 - Renforcer notre intervention : Que peut faire votre CSC en réaction à la crise des opioïdes et de surdoses dans votre communauté?
Le Canada traverse la pire crise liée à la pharmacovigilance de son histoire. L’Ontario est le plus grand consommateur par habitant de prescriptions d’opioïdes au pays. Des années de prescription libérale des opioïdes ont exposé des dizaines de milliers d’Ontariens à un risque accru de surdose et de toxicomanie. L’émergence de sources illicites de puissants opioïdes létaux pourrait entraîner une crise de santé publique à une échelle encore plus grande qu’en Colombie-Britannique et en Alberta. Même les personnes qui font un usage récréatif de la drogue courent un risque de surdose. Les CSC sont bien placés pour atteindre un large éventail de personnes à risque de surdose avec des interventions efficaces et éprouvées, allant de l’arrêt progressif des opioïdes à la fourniture de sites d’injection supervisés à petite échelle. Cette séance d’apprentissage apportera des réponses aux questions pragmatiques sur les moyens d’étendre le rôle de votre CSC pour réagir à la crise des opioïdes dans votre communauté.

Présentateurs : Rob Boyd et Eliza Bate, Programme Oasis, CSC Sandy Hill; et les Dres Rupa Patel Mary Rowland, médecins de famille, CSC de Kingston 
Public cible : Tous les publics

 

C4 - Travailler dans le contexte de l’opposition à la réduction des méfaits : leçons tirées des consultations communautaires sur les services d’injection supervisée des CSC South Riverdale et Sandy Hill 
Les organismes qui souhaitent ouvrir des services de consommation supervisée de drogues au Canada sont tenus, par la loi actuelle, de mener des consultations communautaires et de présenter les résultats au gouvernement fédéral, ce qui soulève la possibilité que l’opposition de la communauté locale influence l’ouverture des services. De plus, ils sont tenus de présenter une lettre d’opinion de la municipalité locale et du chef de la police expliquant leur opinion sur les activités de consommation supervisée de drogue proposées. Dans cette séance, les participants entendront des leçons tirées de la planification et de la mise en œuvre de deux consultations communautaires réussies sur les services d’injection supervisée, qui sont également applicables à tout service éventuellement controversé.

Présentateurs : Jason Altenberg, directeur des programmes et services, CSC South Riverdale; et Rob Boyd, directeur du programme Oasis, CSC Sandy Hill
Public cible : Tous les publics

 

D11.1 - L’intégration des soins primaires et de la santé mentale et des toxicomanies en Ontario (Présentation disponible en anglais seulement)
Cette séance présentera une vue d’ensemble des modèles de collaboration entre les soins primaires et la santé mentale et la toxicomanie, ainsi que de leurs succès et difficultés en Ontario. Le Conseil consultatif pour le leadership en santé mentale et en lutte contre les dépendances a mené en 2016 un sondage auprès des prestataires communautaires de services de santé mentale et de lutte contre les dépendances et des fournisseurs de soins primaires, demandant des renseignements qui permettraient d’améliorer la compréhension de la collaboration de ces deux secteurs dans la province. Les résultats du sondage feront l’objet de cette présentation qui intégrera les divers points de vue recueillis auprès des fournisseurs communautaires, des CSC et des ÉSF sur les expériences dans la prestation des soins en santé mentale et en toxicomanie en collaboration avec les soins primaires.

Présentateurs : Camille Quenneville, directrice générale, Association canadienne de santé mentale, Ontario; Jenna Hitchcox, analyste des politiques, Association canadienne de santé mentale, Ontario
Public cible : Tous les publics

 

D11.2 - Les ingrédients du succès : la collaboration interorganismes et l’intégration à l’appui des meilleurs services de santé mentale et de lutte contre les dépendances possibles (Présentation disponible en anglais seulement)
Comment établir la meilleure collaboration interorganismes possible pour venir en aide aux clients ayant les besoins les plus complexes? Une collaboration interorganismes et de première ligne efficace représente une victoire pour vos clients, votre communauté, vos organismes partenaires et vos subventionnaires. Découvrez le Programme de services spécialisés de sensibilisation, un partenariat entre le CSC de Guelph, l’Association canadienne de santé mentale de Waterloo Wellington et Stonehenge Therapeutic Community qui assure la prestation de services de soins infirmiers, de sensibilisation par les pairs et de santé mentale et de toxicomanie dans la rue aux personnes sans abri ou à risque de le devenir. Entendez parler des leçons apprises sur la manière d’établir un programme qui a comblé des lacunes dans la communauté en créant des soutiens aux services accessibles, y compris des liens avec les soins primaires pour les membres les plus vulnérables de la communauté.

Présentateurs : Kate Vsetula, gestionnaire de la santé communautaire, CSC de Guelph; Dwight Syms, directeur, Services aux adultes, Association canadienne pour la santé mentale de Waterloo Wellington; Kerry Manthenga, directrice clinique, Services communautaires; Stonehenge Therapeutic Community; et Lindsey Sodtke, agent de soutien SOS, CSC de Guelph 
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Décideurs; Gestionnaires de programme

Haute de la page

 

 

Créer des équipes multidisciplinaires hautement efficaces

A9 - La résilience du personnel compte : un nouveau modèle de soutien aux équipes de première ligne confrontées à des pertes traumatiques
Après une série rapide de pertes particulièrement difficiles liées à leurs pairs et usagers, une équipe de l’hépatite C (CSC South Riverdale) et une équipe de réduction des méfaits (CSC Parkdale) ont approché indépendamment le Aids Bereavement and Resiliency Program of Ontario (ABRPO) pour un débriefing sur le deuil et une formation sur la résilience comme un moyen de fournir un soutien supplémentaire au personnel. Le cadre de résilience de l’ABRPO établit un vocabulaire et une structure pour soutenir une équipe, car il sensibilise à la résilience devant les pertes multiples, que ce soit au plan personnel ou professionnel. Cette séance décrira le processus et les outils utilisés pour les séances de formation des équipes en matière de résilience. Vous entendrez chacune des équipes des CSC parler de la culture propre à leur équipe et des besoins en personnel, en soutien par les pairs et en outils d’acquisition de compétences en soins personnels. L’ABRPO exposera le modèle théorique qui sous-tend ce travail et présentera les ressources crées et adaptées pour répondre au mieux aux objectifs et aux besoins immédiats des deux équipes.

Présentateurs : Yvette Perreault, directrice, AIDS Bereavement and Resiliency Program of Ontario; Zoë Dodd, coordonnatrice du programme de l’hépatite C, Centre de santé communautaire de South Riverdale; Natalie Kallio, coordonnatrice du programme de réduction des méfaits, CSC Parkdale
Public cible : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Gestionnaires de programme

 

B2 – Un nouveau mantra : Où chacun est un promoteur de la santé
Un des défis que doivent relever plusieurs organismes de soins de santé consiste à savoir comment combler le fossé entre les soins primaires et la promotion de la santé. Cette fracture se fait au détriment des deux parties surtout parce que c’est dans l’interface entre elles que la « magie » a lieu. Dans cet atelier, nous examinerons ce qu’il faut pour créer les conditions propices à cette magie, en tirant parti des connaissances et de l’expérience des intervenants qui représentent divers rôles au sein d’un organisme de soins primaires. Des exemples concrets découlant d’un travail d’équipe interdisciplinaire efficace seront présentés, ainsi qu’un cadre pour faciliter le développement d’un milieu de travail où tous les employés adoptent la philosophie « chacun est un promoteur de santé ».

Présentateur : Gary Machan, spécialiste de l’application de l’ICMÊ, ACSO
Public cible : Tous les publics

 

B6 - Établissement d’une structure diversifiée de leadership pour soutenir une culture clinique collaborative
Un système de santé qui favorise le travail d’équipe efficace peut améliorer la qualité des soins aux clients, rehausser leur sécurité et réduire les problèmes liés à la charge de travail qui causent l’épuisement professionnel. Cette séance décrira la démarche entreprise par l’équipe clinique du Centre de santé communautaire South Riverdale depuis 12 mois pour équilibrer l’augmentation de la taille du panel de patients en fournissant des approches coordonnées, intégrées et équitables à l’amélioration des résultats en santé des clients. Nous discuterons du rôle du leadership diversifié dans le développement de structures propices à une pratique de collaboration et de consultation. Nous mettrons en évidence les défis et certains des changements pratiques apportés dans les processus/systèmes cliniques qui ont contribué à améliorer la communication et aidé les membres de l’équipe à exercer leur plein champ de pratique.

Présentateurs : Danielle Kenyon (M. Sc. inf.), infirmière praticienne, Centre de santé communautaire de South Riverdale; Rebecca Merritt, directrice, Administration et qualité des services, SRCHC
Public cible : Tous les publics

 

D5 – Comment la vigilance au sujet des conflits produit des équipes très performantes
Le conflit est une partie normale de la condition humaine. Devant le conflit, trois choix s’offrent à nous : l’éviter (notre réaction habituelle), le gérer de manière inadéquate et en subir les conséquences, ou le gérer habilement. Le conflit peut découler d’une différence d’opinion, d’une tension chronique entre collègues, ou encore du défaut de lutter contre le racisme, le sexisme, l’homophobie ou la stigmatisation. Mal géré, le conflit peut nuire à la capacité d’une équipe à offrir des programmes et services conformes au principe d’équité en santé. Dans cet atelier, les participants apprendront à reconnaître le conflit, et comment l’accueillir comme une occasion de changement positif. Nous explorerons aussi des mécanismes de communication transparente, la résolution des conflits et la consolidation de l’équipe.

Présentateur : Lee Ann McKenna, directrice principale, McKenna Associates
Public cible : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Administration

Haute de la page

 

 

Vérité et réconciliation

A3 - IND-equity : un cadre pour l’équité autochtone visant à améliorer les résultats en santé des Autochtones en Ontario

Il est incontestable que les répercussions négatives de la colonisation ont affecté les populations autochtones au Canada, comme c’est le cas aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, en Australie et à Hawaï. La maladie, la suppression et l’oppression culturelle, y compris les pensionnats autochtones et la rafle des années soixante, ont entraîné des traumatismes multigénérationnels, des deuils et des disparités en santé qui persistent à l’heure actuelle. Les experts sont unanimes à affirmer que la raison sous-jacente de l’inégalité significative qui prévaut aujourd’hui, ce sont les déterminants historiques, politiques et sociaux de la santé. Les systèmes de santé et leurs systèmes partenaires doivent impérativement acquérir des connaissances et une compréhension de ces histoires et de leurs effets, afin d’éclairer leurs interventions de nos jours.

Il y a des exemples d’initiatives, de projets, de collaborations, de recherches, de politiques et de communautés au Canada et aux États-Unis. Toutefois, l’Ontario n’a adopté aucun plan en vue d’assurer l’équité chez les Autochtones. Le Centre Wabano pour la santé des Autochtones à Ottawa, en étroite collaboration avec le Cercle de la santé autochtone et le RLISS de Champlain, ont réuni des dirigeants autochtones provinciaux, nationaux et internationaux, autochtones et non autochtones, des universitaires, des penseurs, des fournisseurs de services et des aînés et des guérisseurs autochtones traditionnels afin d’accueillir un groupe d’experts en équité des Autochtones. Ce groupe a mis au point un cadre fondamental qui constitue une contribution précieuse à la discussion et à la planification pour parvenir à l’équité en matière de santé en Ontario. Cet atelier explore les principaux concepts découlant de la revue de la littérature et de la séance de réflexion du groupe d’experts pour un cadre et un plan pour l’équité autochtone (IND-equity) efficaces pour l’Ontario.

Présentateurs : Gertie Mai Muise, Directrice des stratégies et politiques de transformation, CASSA, ACSO; Donna Lyons, pécialiste de la participation autochtone, Centre de santé autochtone Wabano
Public cible : Tous les publics

 

C3 - Notre santé compte : une approche régie par la communauté pour démasquer les inégalités en matière de santé autochtone 
Depuis 2005, le Well Living House Action Research Centre for Indigenous Infant, Child and Family Health and Wellbeing à l’hôpital St. Michael a établi un partenarita avec plusieurs fournisseurs de services de santé autochtones en Ontario pour créér en collaboration des bases de données populationnelles complètes sur la santé des Autochtones.

Connus sous le nom de Notre santé compte, ces projets ont comblé des lacunes critiques dans les connaissances concernant les déterminants de la santé, l’état de santé et les besoins de services de santé non satisfaits des Premières Nations, des Inuits et des Métis à Hamilton, London, Ottawa et Toronto. Le succès des projets Notre santé compte peuvent en grande partie être attribués à une démarche de recherche-action participative qui respecte les principes autochtones de la réciprocité et de l’autodétermination; soutient la gouvernance et le leadership autochtones; et mise sur les forces des réseaux sociaux et des systèmes de parenté autochtones existants. Comme l’ont exprimé les partenaires comme les participants des communautés autochtones : « Notre santé compte est un projet réalisé pour nous-mêmes, par nous-mêmes. »

Cette table ronde fournira des détails sur notre approche, les méthodes et les incidences sur l’équité en santé, du point de vue d’un des coresponsables d’un fournisseur de services de santé communautaires, d’un chercheur et d’un enquêteur communautaire. Après les présentations des experts, les participants seront invités à préciser comment les principes, méthodes et outils de Notre santé compte peuvent être appliqués à leurs propres communautés de pratique, à obtenir les commentaires des experts sur ces idées et à poser d’autres questions.

Présentateur : Cheryllee Bourgeois, sage-femme (à confirmer), associé, SGMT, Seventh Generation Midwives Toronto 
Public cible : Tous les publics

 

C12 - Comment améliorer la santé des populations autochtones au Canada

Médecin réputée crie-saulteaux du Manitoba, Dre Marcia Anderson est aussi conférencière d’honneur au congrès de cette année. Son atelier de 60 minutes couvrira une multitude de points de vue: ceux de patient, de médecin et de défenseur de l’amélioration de la santé des populations autochtones au Canada. Son allocution comprendra des discussions sur les guérisseurs autochtones traditionnels, les sages-femmes et les moyens de prodiguer des soins de santé adaptés à la santé culturelle.

Présentateur : Dre Marcia Anderson, chef, Section de la santé des Premières Nations, des Métis et des Inuits de l’Université du Manitoba
Public cible : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Gestionnaires de programme

 

D3 - Espace éthique pour le dialogue sur la réconciliation dans le domaine de la santé en action
L’Association des centres de santé de l’Ontario est déterminée à appliquer les recommandations de la Commission Vérité et Réconciliation en mettant un accent particulier sur la réconciliation de la santé. La réalisation de cet engagement signifie que les organismes membres de l’ACSO doivent être en mesure de créer un espace sécuritaire dans lequel il devient possible d’acquérir une compréhension mutuelle de la manière de concrétiser le mieux possible la réconciliation dans le domaine de la santé.

L’universitaire autochtone Willie Ermine fait valoir qu’un tel espace peut être trouvé dans les tensions résultant des diverses visions du monde qui séparent les peuples autochtones et non autochtones. Il appelle cela un « espace éthique » et propose que la réconciliation ne peut se produire lorsque nous travaillons vers le « dialogue d’humain à humain ».

Suivant ce modèle, cette discussion animée de 60 minutes entre les représentants des centres de santé autochtones et non autochtones se propose d’explorer la façon dont l’Association des centres de santé de l’Ontario et ses membres pourraient le mieux amorcer la réconciliation dans le domaine de la santé.

Haute de la page

 

Démonstration de valeur et d'impact

A10 - Réévaluer l’évaluation : apprendre de la Stratégie d’évaluation des programmes FoodFit de Community Food Centres Canada (Présentation disponible en anglais seulement)
FoodFit est un programme de promotion des saines habitudes de vie de 12 semaines, créé et financé par Community Food Centres Canada (CFCC) et offert aux personnes à faible revenu par le biais de sites partenaires un peu partout au pays. En 2016, CFCC a lancé un projet quinquennal en vue d’adapter et d’étendre le rayonnement national de FoodFit. La première année, nous avons recueilli des données qui ont orienté les améliorations au programme, sa prestation et ses partenariats. De plus, nous avons réévalué la stratégie d’évaluation elle-même pour nous assurer que les résultats sont utiles, significatifs pour divers publics, et rationalisés pour éviter l’épuisement des forces vives. Dans une présentation interactive basée sur des témoignages, l’équipe de FoodFit des CFCC partagera ses constats de 2016 et mettra en évidence diverses stratégies et approches pour une évaluation efficace et efficiente. Les participants auront aussi accès à des conseils sur la réévaluation de leurs propres méthodes.

Présentateurs : Trace MacKay, conseillère en évaluation des programmes, Community Food Centres Canada; Alissa Vieth, gestionnaire, Promotion de la santé, Community Food Centres Canada
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Décideurs; Gestionnaires de programme

 

B4 - Utiliser les données pour propulser l’amélioration de la pratique
Les administrateurs et les cliniciens travaillant dans les pratiques de soins primaires se sont engagés à offrir des soins de qualité, mais manquent souvent d’accès aux données pour éclairer leurs efforts d’amélioration de la qualité. Pour résoudre ce problème, Qualité des soins de santé Ontario (QSSO) a mis au point des rapports d’audit et de rétroaction qui fournissent des données régionales et provinciales comparables pour orienter l’amélioration de la pratique des soins primaires. QSSO a collaboré avec l’Association des centres de santé de l’Ontario et l’Association des équipes de santé familiale de l’Ontario pour élaborer un rapport sur la pratique en soins primaires au niveau des groupes. Le rapport fournit aux directions générales des CSC et des ÉSF l’accès à des données agrégées au niveau organisationnel. Cette séance pratique fournira de l’information sur l’utilisation de ces données administratives pour favoriser l’amélioration de la qualité de la pratique.

Présentateurs : Wissam Haj-Ali, méthodologiste principal, Qualité des soins de santé Ontario; et Jennifer Rayner, responsable de la recherche et de l’évaluation, Association des centres de santé de l’Ontario
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction; Décideurs; Gestionnaires de programme; Administration

 

C7 - Comment obtenir des résultats : Les leçons tirées du parcours d’une collaboration dans l’utilisation de l’AQ pour augmenter les taux de dépistage du cancer, créer des gains d’efficacité clinique, améliorer la collecte, la normalisation et l’utilisation des données de haute qualité, et dépister plus de clients difficiles à atteindre (Présentation disponible en anglais seulement)
Face à la pression pour améliorer les performances, sept CSC de l’Ouest de Toronto ont formé une collaboration pour l’AQ (WEQI). Dans un premier temps, l’objectif consistait à augmenter la taille du panel, et a rapidement évolué pour choisir le dépistage du cancer comme un point d’entrée dans la collaboration pour l’AQ. À la suite de ce travail d’AQ, le CSC a démontré des améliorations significatives dans les taux de dépistage du cancer, la sensibilisation des populations difficiles à atteindre, et des gains d’efficience en termes de temps clinique. 
Cette séance d’apprentissage :

  • démontrera la valeur d’une approche axée sur la collaboration pour l’AQ 
  • partagera les leçons apprises à propos de l’AQ
  • partagera les pratiques exemplaires dans le dépistage du cancer 
  • présentera des approches fondées sur l’équité pour le dépistage du cancer

Présentateur : Faten Mitchell, directrice, Amélioration de la qualité
Public cibles : Personnel de première ligne/clinique et/ou des programmes; Haute direction

 

D6 - Innovation, recherche et apprentissage : Bâtir un système de santé apprenant (Présentation disponible en anglais seulement)
Un système de santé apprenant implique la collaboration des clients et des fournisseurs pour coproduire de nouvelles connaissances et partager les décisions concernant les meilleures données probantes (Institute of Medicine). Il propulse la découverte, les nouvelles connaissances, augmente l’innovation, la qualité et la sécurité et ce, en temps réel. Les centres de santé communautaires sont mûrs pour devenir un système de santé apprenant et possèdent tous les éléments nécessaires pour mettre en œuvre un vaste programme de recherche et de qualité qui améliorera les résultats de santé pour la clientèle et les communautés servies. Cette séance examinera le programme de recherche proposé, discutera de questions/résultats importants à explorer, et énumérera les activités/initiatives qui favoriseront la participation continue.

Présentateurs : Jennifer Rayner, responsable de la recherche et de l’évaluation, ACSO; et Merrick Zwarenstein, professeur et directeur, Centre d’études en médecine familiale, Université Western
Publics cible : Tous les publics

 

D10.2 - Démontrer la valeur : Une étude de cas sur le cabinet dentaire du CSC Gateway, avec des outils et des techniques que vous pouvez utiliser pour collecter et communiquer efficacement sur vos données et de l’expérience client (Présentation disponible en anglais seulement)
Le CSC Gateway a pleinement intégré les processus liés à son cabinet dentaire à son équipe interprofessionnelle : leur propre formulaire d’admission en santé buccodentaire, un processus d’admission intégré et un cadre allant des données à la décision, entre autres. Dans cette séance, apprenez-en davantage sur le nouveau système mis au point par le CSC Gateway pour démontrer comment le cabinet dentaire répond aux besoins des personnes vulnérables dans la communauté, en améliorant la santé et le bien-être grâce à la mise en contact de la population avec d’autres programmes du CSC, et en générant un rendement positif sur l’investissement public.

Présentateurs : Julia Swedak, directrice de la qualité et de la gestion des connaissances, CSC Gateway; et Emily Rashotte, directrice des soins de santé primaires, CSC Gateway
Public cible : Tous les publics

Haute de la page

 

 

Maximiser la gouvernance communautaire

A1 - Leadership inclusif dans les soins de santé régis par la communauté
Les organismes de soins de santé communautaires servent et emploient une population extrêmement diversifiée. Il est crucial que les directions de ces organisations soient elles-mêmes diversifiées, inclusives et conscientes de leur rôle particulier dans la création d’un organisme de santé communautaire libre d’obstacle, voué à la lutte contre l’oppression et au service de tous. Cette séance présentera une table ronde diversifiée de membres de conseils d’administration et de leaders d’organisations qui témoigneront de leurs expériences, de leurs stratégies et des résultats concrets du leadership inclusif dans le secteur des soins de santé gérés par la communauté. Le public échangera avec les présentateurs et discutera de stratégies de leadership inclusif tangibles basées sur les avantages et les difficultés d’un conseil de gouvernance qui reflète l’intersectionnalité de la communauté servie par leurs organisations.

Présentateur : Cathy Winter, gestionnaire de programme, DiverseCity onBoard, The Chang School, Université Ryerson
Public cible : Tous les publics

 

B1 - La gestion du risque d’entreprise (Présentation disponible en anglais seulement)
Il existe un risque associé à pratiquement toute activité entreprise par un organisme de soins de santé. Chacun de ces risques peut avoir de multiples impacts sur l’organisation, par exemple : opérationnel, financier, juridique ou associé aux relations communautaires, pour n’en citer que quelques-uns. Le secteur de la santé met de plus en plus l’accent sur la gestion efficace des risques et la gouvernance. Cette séance portera sur l’approche de gestion des risques d’entreprise (GRE) à la gouvernance du risque qui aide le CA et la haute direction à repérer périodiquement les zones de vulnérabilité et à gérer efficacement les risques.

La discussion portera sur les points suivants :

  • Qu’est-ce que la GRE? 
  • Comment les risques peuvent-ils être abordés dans une perspective d’entreprise? 
  • Développement et mise en œuvre d’outils et de cadres de GRE 
  • Le rôle de la direction et du CA dans la GRE et la gouvernance

Présentateur : Karima Kanani, associée, Miller Thomson LLP
Publics cible : Tous les publics

 

B12- Où sommes-nous maintenant et où devons-nous aller? Leadership du conseil d’administration pour l’équité et l’inclusion (Présentation disponible en anglais seulement)
Cette année, l’ACSO collabore avec DiverseCity onBoard et Nexus Santé afin de renforcer la capacité des CA des organisations membres de l’ACSO en ce qui concerne l’équité, la diversité et l’inclusion. Un sondage provincial a été réalisé en mai 2017 dans le but de répertorier les points forts et d’établir le niveau de référence des besoins en matière de soutien de la part du CA. Il s’agira d’un atelier très interactif, au cours duquel les membres de CA échangeront et en apprendront davantage sur les pratiques de pointe dans le domaine du leadership inclusif. L’atelier comprendra également des activités d’autoréflexion visant à renforcer la conscience de soi de l’équité et de la situation sociale, et à étudier les implications pour les rôles du CA. La Charte pour l’équité en santé sera un instrument clé utilisé dans cette séance pour mieux comprendre comment les CA concrétisent les engagements pris. Les participants auront également l’occasion de formuler directement leurs commentaires, aidant ainsi à façonner les ressources et les outils en cours de préparation qui s’adressent particulièrement aux CA.

Présentateurs : Anu Radha Verma, coordonnatrice du projet de leadership inclusif, Association des centres de santé de l’Ontario, et Heidi Schaeffer, responsable de la gestion des connaissances et de l’apprentissage, Association des centres de santé de l’Ontario
Public cible : Membres de conseils d’administrations

 

C1 - Priorité aux patients : Le point sur les modifications apportées au système de santé de l’Ontario — Six mois plus tard (Présentation disponible en anglais seulement)
Cette séance passera brièvement en revue la première Loi donnant la priorité aux patients et son incidence sur l’organisation du système de santé provincial. Le conférencier est parmi quelques rares avocats à se concentrer sur l’intégration et la réforme du système de santé, et il partagera son expérience de première main avec les participants, y compris :

  • les pouvoirs accrus du MSSLD et des RLISS 
  • la formation de Services communs pour la santé Ontario et la prise de contrôle de l’OACCAC 
  • le démantèlement des CASC 
  • les intégrations volontaires 
  • les principaux enseignements tirés de la gouvernance communautaire 
  • les risques, les conseils et les pièges d’un modèle d’adhésion communautaire à base élargie

Présentateur : Nick G. Pasquino, associé, Borden Ladner Gervais LLP
Public cibles : Haute direction; Membres de conseils d’administration; Administration

 

D1 - Expériences dans la planification de la relève de la direction générale (Présentation disponible en anglais seulement)
Cette séance portera sur la relève de la DG — les défis et approches pour trouver un remplaçant à l’employé clé (et au seul direct) du CA. Notamment : 1. L’examen des compétences et des attributs clés nécessaires pour réussir en tant que directeur général d’un CSC et les approches de sélection utilisées pour confirmer ces attributs afin de retenir le meilleur candidat. 2. Perspectives des membres du CA de deux CSC qui ont remplacé leurs DG au cours des deux dernières années en faisant appel à des approches différentes.

Présentateur : Richard Gerson, président, CSC Woolwich, membre du CA de l’ACSO
Publics cibles : Haute direction; Membres de conseils d’administration

Haute de la page

health