Language switcher

Social Icons

Text Resize

BrowseAloud

Histoire

Depuis qu’ils ont été mis en place, il y a plus de 40 ans, les centres de santé communautaire ont bénéficié de l’appui des libéraux, des conservateurs et des néo-démocrates.  

C’est dans les années 1970, lorsque Bill Davis était premier ministre, que les CSC ont démarré en tant que projets-pilotes. Puis, en 1982, le ministre de la Santé conservateur, Larry Grossman, a annoncé que les CSC feraient partie à part entière du système de santé public de l’Ontario. C’est aussi le ministre Grossman qui a établi des objectifs annuels de croissance.

En 1987, le premier ministre libéral David Peterson a annoncé quant à lui l’intention de son gouvernement de multiplier par deux le nombre de résidents de l’Ontario recevant des soins de santé primaires; on parlait alors de modes optionnels de financement. Beaucoup plus d’Ontariennes et d’Ontariens ont ainsi eu accès aux services des centres de santé communautaire.

Puis, dans les années 1990, les néo-démocrates ont utilisé une approche différente pour ouvrir l’accès aux centres de santé communautaire. Ils ont créé des structures à vocation analogue à celle des centres de santé communautaire, à savoir dix centres autochtones d’accès aux soins de santé, qui offrent aujourd’hui des services culturellement appropriés à 55 000 autochtones.   

Plus récemment, en 2004 et 2005, le gouvernement McGuinty a pris un engagement très important à l’égard du modèle de soins de santé des centres de santé communautaire.  

La décision du gouvernement McGuinty de créer 21 centres et 28 satellites a ouvert l’accès à 175 000 autres personnes en Ontario.

health